Les élus jarnysiens annonçaient fin janvier que le budget participatif de leur commune était plus généreux que celui de la Mairie de Paris. Au-delà de la formule, retour sur un dispositif créé en 2009 et ouvert à tous les Jarnysiens depuis 2013.

Jarny est une petite commune Lorraine, une ancienne cité minière, à une demi-heure de Metz. Elle compte un peu plus de 8 600 habitants et pas moins d’une centaine d’associations. Ces Jarnysiens investis dans la vie de leur cité, ce sont par exemple les anciens mineurs. Ils ont réaménagé le carreau de la mine en un lieu de promenade. La ville est aussi dynamique pour sa démocratie locale. Elle a créé ses premiers comités de quartier en 2002 et son premier budget participatif en 2009. D’abord réservé aux comités de quartier, il est ouvert à tous les Jarnysiens depuis 2013.

15 ans de démocratie locale
Dès son premier mandat, en 2001, le Maire, Jacky Zanardo, a créé cinq comités de quartier. Aucune obligation légale, mais déjà la volonté politique de donner la parole aux Jarnysiens. La démocratie participative « donne à comprendre les contraintes communales, le système décisionnel et, au final, comment fonctionne une mairie, « explique Nathalie Mathé, sa directrice de cabinet.

L’enjeu de la participation

Dans cette petite commune, pas de service de démocratie locale dédiée. La directrice de cabinet, Nathalie Mathé, fait « avec les moyens du bord« . C’est elle qui a conçu la démarche avec le maire, Jacky Zanardo. L’expérience et les retours du terrain n’ont cessé de faire évoluer le dispositif avec pour enjeu la participation.

Jarny, un budget participatif plus généreux que Paris ?

Lors de la présentation des projets pour le budget participatif // C Ville de Jarny

Depuis 2013, la commune conviait les habitants à une réunion publique pour décider des investissements à réaliser. Entre 50 et 80 personnes y assistaient, soit près de 1% de la population. Pour 2016, la durée du scrutin a été allongée à un mois afin d’accroître le nombre de votants.

Pour ce faire, la commune s’est dotée d’une plate-forme de vote en ligne. Durant un mois, les habitants peuvent voter jusqu’à 3 projets pour chaque quartier – et pas uniquement le leur. Ils peuvent également voter en mairie où des bulletins de vote et une urne sont à leur disposition.

Jarny plus généreux que Paris ?
Les élus jarnysiens en charge du budget participatif ont le sens de la formule quand ils annoncent dans Le Républicain Lorrain le 27 janvier dernier que leur commune est plus généreuse que Paris. En valeur absolue, la petite commune ne peut évidemment pas rivaliser. Elle alloue 200 000 € au budget participatif quand les Parisiens disposent de 100 millions €. En revanche, là où les élus ont raison, c’est qu’il s’agit de 5,4% du budget d’investissement, soit 0,4 point de plus que la capitale !

Intéresser les jeunes

Budget participatif | Jarny | logo| C Ville de Jarny

Les Jarnysiens sont actuellement en train de décider des investissements à réaliser dans leur commune pour la voirie, le cadre de vie ou les aménagements de sécurité. Dans la thématique « cadre de vie », « nous avons eu des habitants qui ont proposé une boîte à livres. On peut aussi imaginer un skate-park,  » explique la directrice de cabinet. Une suggestion à même d’intéresser les jeunes au budget participatif.


Des comités de quartier à tous les Jarnysiens, du scrutin lors d’une réunion publique à un vote étendu à un mois, le budget participatif de Jarny évolue d’une édition à l’autre. Nathalie Mathé compte l’an prochain sur une meilleure communication pour encourager la participation. Ce sera déjà la 9ème édition du dispositif !


 

Image de couverture : la Mairie de Jarny // C Ville de Jarny